Tourisme

Charny Orée de Puisaye

Un peu d’Histoire

La région -perçue autrefois en un canton- regroupe 15 villages de Dicy à Grandchamp et de Fontenouilles à la Ferté Loupière.
Autrefois, on appelait canton un territoire sur lequel on pouvait faire l’aller-retour à cheval en une journée…
Autant dire qu’à présent, avec les chevaux sous le capot, la route est vite faite !
Dés la Préhistoire, Charny à été habité (silex taillé, polis).

Deux sites demeurent depuis l’ère carolingienne : Frécambault et Cocico. Le nom de Charny « Caarnetum » apparait en 1130 sur un acte de donation à l’abbaye des Echarlis. La famille de Courtenay possède alors la châtellenie de Charny où le bourg se résume au quartier de l’église avec le château entouré de douves.
La période glorieuse remonte à Mahaut d’Artois, nouvelle châtelaine de Charny en 1303 (environ 2000 habitants).
De cette époque datent « la Maladrerie » et la ville murée. Elle embellit le vieux château et restaure la ville où elle accueille le Roi Philippe le Bel en janvier 1309. Un deuxième château, ancêtre du Clos actuel garde les ponts de l’Ouanne et une tour de guet (Haute Cave) complète la défense à l’ouest.

En 1358, le pays est ravagé par les troupes de l’anglais Robert Knowles, mais Charny qui, est fidèle au Roi de France résiste. En revanche, le village sera pris six successivement par les Bourguignons et les Armagnacs entre 1426 et 1443, où il sera incendié et détruit. Le bourg sort ruiné de la Guerre de Cent Ans pour un demi-siècle sans âme qui vive. En 1653, la Grande Mademoiselle (Melle de Montpensier) en exil à St-Fargeau fait don de Charny à son demi-frère justifiant ainsi les fleurs de lys et la barre de bâtardise sur le blason de la ville. En 1706, un gigantesque incendie ravage le village.
De cette époque, il ne reste que la Grange aux Dîmes et quelques maisons (rue des Ponts). Fin 1802, Charny devient chef lieu de canton. En 1840 sont construits le pont de l’Ouanne et la Halle.

Le rattachement de la commune de la Mothe aux Aulnaies en 1946 a permis à Charny d’étendre son territoire sur la vallée de l’Ouanne.

Plusieurs monuments du patrimoine local sont à découvrir : l’église Saint Pierre de Charny, consacrée en 1738, restaurée au XIXème siècle, à nef unique voûtée en bois, possède en son presbytère, une Vierge à l’Enfant (XIVème siècle).
En centre ville, datant de Louis Philippe, se dresse l’ancienne Halle à étage à pans de bois et remplissage de brique sur pilastres provenant du château de Montargis.

Sont à voir aussi : deux belles lucarnes de compagnons charpentiers (Grande Rue), la Grange aux Dîmes, les vestiges de l’ancienne enceinte fortifiée en partie recouverts par les promenades, les rives très étendues de l’Ouanne, ses gués et passerelles. le pôle de loisirs : étang ludique et de pêche, parcours de santé, mur d’escalade, aires de pique-nique. l’Hôtel de Ville : ancien château élégant, parc, arbres centenaires.

Villes proches autour de Charny

Chablis: 65km Charny – Montargis: 36km Charny – Auxerre: 40km Charny – Joigny: 30km Charny – Guedelon : 45km Charny – Château St Fargeau :35km